Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de unptigalezo : SaTuSaMer

TAO FOREST - Ssa parle dun militerre et dun policier

24 Mars 2009 , Rédigé par unptigalezo Publié dans #BD-BOOK SAMER

Nouveau venu dans le monde hyper fermé de la bd, Tao Forest se démarque du lot en offrant une oeuvre complexe, atypique et très novatrice. La mise en scène est digne d'un Moebius, avec une architecture non linéaire et très dynamique qui offre plusieurs points d'entrée. L'usage des couleurs et tout bonnement stupéfiant. Quand au scanario on pense à du Lynch sous acid teinté de Kubrick période full metal jacket pour la thématique. "Ssa parle dun militerre et dun policier" comme son titre l'indique, raconte les difficultés relationelles entre les gardiens de la guerre et de la paix. Leur rapport au corps complexe ("ton sizi" case 13) et l'homosexualité latente qui sous-tend leurs rapports virils (multiples jets d'urine utilisés comme métaphores) . La fin offre plusieurs interprétations possibles, comme une boucle qui nous engage à recommencer le récit depuis le début...Un chef d'oeuvre quoi.

Attention GENIE.

SATUSAMER A TAO FOREST

(en toute impartialité évidemment).

Papa

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Manupaslarsenlefaux 25/03/2009 21:38

Ce type a pompé sur ma vie...On dirait ma biographie : l'homosexualité latente, la scatologie, le culte de l'uniforme en cuir, le sado-masichisme...c'est moi. Salaud, je vais te fouttre un procès...
Manu

commelanimal 25/03/2009 19:55

C Ki Moebius..... ?

commelanimal 25/03/2009 19:34

C ki Moebius.....?

Moebius 25/03/2009 17:26

C'est tout bonnement du plagiat !
J'admets que depuis L'Incal et tous les enfoirés ricains qui l'ont pompé sans rien y comprendre, c'est la première fois qu'un artiste réussi à cerner mon oeuvrre. Il n'empeche que j'vais vous trainer devant les tribunaux Mr Tao et Mr Papa!
Salutations

Manupaslarsenlevrai 25/03/2009 11:33

On sent véritablement une influence scatologique caca prout prout très chers au géniteur de l'auteur en lien avec des thèmes de société dans la plus pure tradition du "tu pues de l'oeil alors je pose mes c... sur ton front"...