Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de unptigalezo : SaTuSaMer

Avalanche de Critiques...(episode 1)

17 Juin 2009 , Rédigé par unptigalezo Publié dans #ZIK SAMER

Spencer Krug, Montrealais a la voix habitee et avant tout boulimique de rock progressif (membre a la fois de Handsome Furs, Swan Lake et de Wolf Parade) confirme avec son projet perso Sunset Rubdown tout le bien que je pense de lui  depuis quelques annees. Dragon Slayers se trouve etre l'album le plus accessible et le plus abouti de toute sa jeune carriere, servi par des arrangements bien plus minutieux que sur les albums precedents. On regrettera neanmoins le fait que cet album soit un peu court au final, mais la cohesion d'ensemble etait peut etre a ce prix la.
A courir plusieurs lievres a la fois, Spencer a fini par chopper le pus gros.link




Regina vient enfin de donner un successeur a Beggin To Hope. La petite fee clochette russo-americaine baignee dans le bain du Lo-Fi remet le couvert avec Far en s'accompagnant des talents de plusieurs producteurs confirmes dans l'exercice ( Jeff Lynne (beatles, Bob Dylan), Mike Elizondo (Dr Dre), Jacknife Lee (REM, Bloc Party), et David Kahn (The Strokes). Son cote espiegle mis un peu de cote, sa voix reste toujours aussi envoutante, et la magie continue d'operer.link




Hockey est une formation de quatre musicos de Portland qui va sans nul doute cartonner des le 15 septembre prochain date de sortie de leur premier album Mind Chaos. Leur style s'apparente aux Strokes, tout en pechant comme de nombreux groupes actuels des influences dans les annees 80, le tout rythme par une basse bien funky. L'ensemble donne des titres entrainants comme peuvent en produire les Artics Monkeys, entremeles de titres plus calmes. Un vrai jukebox a eux tout seuls.link




Ces New Yorkais font partis de ces belles surprises du printemps 2009. Un vieux son limite crepitant, un voix lontaine, on penserait aisement a un vieux vynile reedite a entendre le premier titre fortement marque annees beatniks. Et bien non,il n'y a pas une ride sur leurs visages et pourtant il s'agit bien d'un folk rock sorti de derriere les fagots. Un vrai coup de maitre pour un premiere entree en matiere, et je suis impatient de voir l'evolution sur un deuxieme album, vous savez... celui de la maturite.link

Mr M.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article